Accueil > WebZine > Lettre de Thot – Archives – Best of > 2004 > Jean-François HESNARD - Le scarabée sacré en Égypte ancienne / (...)

Jean-François HESNARD - Le scarabée sacré en Égypte ancienne / 2

Le scarabée du temple de Karnak

En 1907 fut découverte, dans le temple de Karnak, à l’angle nord-ouest du lac sacré, la magnifique sculpture d’un scarabée posé sur la partie supérieure d’un socle massif de granit rosé de 2 mètres de hauteur environ.

Ce chef-d’oeuvre, réalisé sur l’ordre d’Amenhotep III, n’est pas originaire de ce temple. En effet, sur la face du socle, située du côté de la tête du scarabée, un texte hiéroglyphique est gravé. Il s’agit de l’apologie du dieu Atoum sous la forme de Khepri louant son fils Neb-maat-rê (un des noms du pharaon Amenhotep III) :

« Paroles de Khepri qui vient à l’existence en sortant de terre :

... Toi mon fils, Neb-maat-rê, je donne à tes narines la vie, la stabilité, la santé et la force en récompense de ce que tu as fait pour moi et afin que tu accomplisses des millions de fêtes jubilaires, car tu es le maître de ce qu’illuminé le disque solaire Aton.

Que les peuples étrangers soient abattus sous tes pieds.

Je me réjouis de ton oeuvre, car tu as construit pour moi ce temple à l’ouest de Thèbes ».

Ce texte montre bien que la statue monumentale du dieu solaire Khepri n’est pas originaire du temple de Karnak mais provient effectivement du temple funéraire du pharaon Amenhotep III qu’il fit construire sur la rive ouest du Nil, dont les célèbres colosses de Memnon - à l’effigie du roi - en sont les seuls vestiges.

Ce monumental scarabée fut vraisemblablement transporté à Karnak quelques siècles plus tard sous le règne du pharaon Pinedjem 1er (21ème dynastie).

Aujourd’hui, ce magnifique scarabée fait l’objet d’une légende contemporaine racontée aux touristes dans laquelle il est dit que la femme qui fera 7 fois le tour du monument se mariera ou aura un enfant dans l’année !

Cette légende populaire est là pour nous rappeler que les qualités de porte-bonheur du scarabée ont été préservées au cours des millénaires… (à suivre)

Jean-François Hesnard

En illustration : Le scarabée d’Amenothep III près du Lac sacré du temple de Karnak.

Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.