Accueil > WebZine > Lettre de Thot – Archives – Best of > 2005 > Joëlle Pellegrin-Oldenbourg

Joëlle Pellegrin-Oldenbourg

A 20 ans déjà, Joëlle pratique le yoga et la méditation. Etudiante en Mai 68, ses lectures préférées sont alors Réconciliation avec la vie d’EMMANUEL et Le Matin des Magiciens de BERGIER et PAUWELS.

Elle découvre le monde de la parfumerie grassoise. Sa fonction principale deviendra l’analyse conceptuelle et olfactive des produits du marché international et la présentation aux multinationales de la parfumerie de concepts innovants. Refusant la vision matérialiste de ce marché du luxe étroitement lié à la mode et à sa cruauté sur le monde animal, elle aspire à une parfumerie de l’Essence, qui aiderait l’homme à développer son potentiel créatif et spirituel. Parallèlement à son activité professionnelle, elle suit une formation de professorat de yoga, enseigne, pratique l’astrologie et poursuit sa quête intérieure étroitement liée à l’origine et au sens intérieur du parfum. Elle découvre Initiation d’Elisabeth Haich qui reste son livre de chevet préféré. En 1985, elle crée sa maison de parfumerie, Le Jardin de Nephtys, dans le but de promouvoir le parfum comme une énergie agissante et un instrument d’évolution mis au service de l’ETRE.

Faisant oeuvre de pionnier, dès 1985, elle propose des Stages de Parfumerie énergétique et d’Olfactologie pour réveiller la sphère olfactive, développer créativité intérieure et « imaginativité ».

Son but est également de travailler librement, en dehors des contraintes de l’industrie, d’effectuer des recherches expérimentales, faire le lien entre ses activités d’artisan parfumeur et les utilisations ancestrales du parfum dans les traditions spirituelles de l’Humanité, en particulier l’Egypte. Pour mieux comprendre le sens des textes, elle devient égyptologue amateur. Faisant le lien entre sa pratique de l’astrologie et sa connaissance des symboles égyptiens, elle est conduite tout naturellement à concevoir le Zodiaque céleste Nephtys que réalisera à la perfection son amie peintre Myrrha.

En 1988, le Comité de l’Excellence Européenne, Paris, lui décerne

LE PRIX DE L’EXCELLENCE EUROPEENNE

" En hommage à l’exceptionnelle qualité des parfums, ainsi qu’à la profonde originalité de leur concept de création qui redonne de nouvelles lettres de noblesse à l’art de la parfumerie en lui rendant sa dimension spirituelle et psychologique dans le respect d’une tradition ésotérique venue d’Egypte. "

Dès 1985, Joëlle expérimente l’approche énergétique du parfum et, mettant en application sur elle-même le pouvoir d’Eveil et de Résonance des parfums, elle réveille ses mémoires anciennes. Pour retrouver les lieux entrevus, elle devient archéologue amateur. Au-delà de ses recherches archéologiques et égyptologiques dont elle consigne les étapes dans des écrits, son but est la création d’un institut de recherche en Parfumerie énergétique où chercheurs, scientifiques, psychothérapeutes et utilisateurs uniraient leurs efforts pour rendre au parfum sa fonction véritable, celle d’ouvreur et d’harmonisateur de la psyché.

BIBLIOGRAPHIE

Joëlle écrit deux livres sur Jacques Cœur :
- L’HOMME AUX YEUX D’EMERAUDE ou la vie secrète de l’Argentier alchimiste, roman historique s’appuyant sur quinze années de recherches.
- D’ ALCHIMIQUE MEMOIRE JACQUES COEUR.

Ces deux livres sont référencés par le CENTRE des MONUMENTS NATIONAUX pour leur intérêt historique. Elle y intègre des éléments archéologiques et historiques qui, assemblés, forment un faisceau de convergences évoquant sa présence à CUERS, dans le Var, alors que les historiens, sans preuve matérielle, le disent mort sur l’île de Chio. Elle restitue au Grand Argentier sa véritable dimension chevaleresque, ses liens étroits avec l’Egypte par sa quête hermétique. Elle fait ressortir la finalité de son oeuvre : "Jacques Coeur est l’animus de Jeanne d’Arc, c’est lui qui termine l’oeuvre de la Fille-Dée en procurant à Charles VII les moyens financiers de gagner la guerre contre les Anglais. Pour ne pas lui rembourser les écus qu’il lui doit, le Roi l’accuse de crime de lèse-majesté, le fait emprisonner, torturer et déposséder de ses biens. Comme Jeanne d’Arc, Jacques Coeur est trahi par le Roi. Notre pays lui doit sa liberté."

Ses thèses sont présentées dans la revue HISTOIRE MEDIEVALE de février 2004.

Dans Autobiographie d’un Parfum, illustré par son amie Myrrha, elle fait découvrir le monde du parfum et les étapes qui l’ont conduite vers l’âme éternelle de l’Egypte à qui elle consacre désormais sa vie.

En 2001, Joëlle crée l’Institut Khepera, association Loi 1901, pour financer des missions en Archéologie et Egyptologie.

Joëlle Pellegrin-Oldenbourg // Pour la LdThot – Mai 2005

Découvrez L’Univers Magique et Parfumé de Joëlle Pellegrin Oldenbourg
Sur :

http://www.nephtys.com

http://khepera.over-blog.com/

http://www.khepera.fr/Enseignement.html

Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.