Le yéti des mers

Le 22 mars 2005, lors d’une mission à 1000 km au sud de l’île de Pâques, Michel Segonzac, du laboratoire « Environnement profond » du centre Ifremer de Brest, découvre un étrange crustacé blanc d’une quinzaine de centimètres de long. Il se trouve alors en plongée à bord du sous-marin américain Alvin pendant la campagne océanographique PAR5 organisée par l’institut MBARI (Californie). Cela se passait par 2300 mètres de profondeur sur une source hydrothermale inconnue de la dorsale Pacifique-Antarctique.

Il identifie un décapode (5 paires de pattes) appartenant au groupe des anomoures (leur 5e paire de pattes postérieure est peu ou pas visible ; exemple : l’araignée de mer, la galathée, le bernard-l’ermite).

Mais cet animal se distingue entre autres par l’absence d’yeux et une étonnante pilosité jamais observée chez les autres décapodes. Toute la surface de ses longues pinces est bizarrement recouverte de longues soies.

Cet exemplaire unique, conservé au formol, est remis au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, où il est étudié en détail. Les comparaisons avec d’autres animaux semblables font alors apparaître qu’il s’agit d’une famille nouvelle. Cette découverte est exceptionnelle pour la communauté scientifique hydrothermale, car la dernière famille décrite dans le groupe des anomoures remonte à la fin du XIXe siècle.

Le nom latin réglementaire qui lui est donné est Kiwa hirsuta, de Kiwa, nom de la déesse des crustacés dans la mythologie polynésienne de l’île de Pâques. Mais les scientifiques l’ont spontanément baptisé « galathée yéti ».

Découvert en mars 2005, Kiwa hirsuta a eu droit à une couverture médiatique exceptionnelle et imprévue dans les premières semaines de mars 2006.

Et sur le Web, en quelques jours, le moteur de recherche Google est passé de quelques pages (en particulier, vœux de bonne année dans Ifremer Infos) à 200 000 pages évoquant cet animal !

Dans 95 % des cas, le nom de notre organisme n’est pas cité : ces quelques informations sont là pour rappeler les conditions de la découverte de la "galathée yéti".

Ifremer © PAR5 / A. Fifis - LEP

Site : http://wwz.ifremer.fr/institut

Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.