Accueil > WebZine > Lettre de Thot – Archives – Best of > 2006 > Le Transit de Mercure du 8 novembre 2006

Le Transit de Mercure du 8 novembre 2006

Annoncé en page d’accueil sur le site trois ans avant pour son importance, la date du 8 novembre 2006 a vu sur le plan astronomique un transit rare, qui est un transit de Mercure, planète dévolue à Thot-Hermès, messager des Dieux et gardien tutélaire de notre site internet ! Il était donc important pour nous de signaler cet évènement particulier dans notre WebZine - La Lettre de Thot. Quelle est la nature profonde de cet évènement singulier et quel message Thot, le scribe divin, aurait bien délivré aux hommes ce jour là ?

Arcadia – La LdT

THOT

Divinité primordiale de l’Ogdoade, Thot est le dieu de la connaissance et de l’écriture. Il s’implante très tôt à Hermopolis Magna, en Haute-Egypte. Son importance s’étend également à d’autres centres religieux. A Memphis, il s’intègre à la cosmogonie de la capitale pour être assimilé à la langue de Ptah, qui créa le monde par la force de sa parole.

Un passage du Livre de la vache du ciel explique que Thot est choisi par Rê comme vizir alors que celui-ci s’apprête à quitter le monde des hommes :

La Majesté de ce dieu [Rê] dit : « Appelez, afin que Thot me soit amené immédiatement ». La Majesté de ce dieu s’adressa à Thot : « Partons du ciel, de ma place, pour aller à l’endroit où je pourrais faire que la lumière éclaire l’Au-delà et le pays des grottes. Tu en seras le scribe, et tu puniras ceux qui s’y trouvent et qui ont commis des actes de rébellion. C’est grâce à toi que je me débarrasserai des serviteurs qui ont enragé mon cœur.

Tu seras à ma place, mon représentant, et on t’appellera Thot-Séti-Rê (Thot représentant de Rê). Alors, il te sera accordé d’envoyer (hab) des plus nobles que toi en mission, et l’ibis (hab) de Thot viendra à l’existence. Et il te sera accordé d’étendre la main [c’est à dire de prendre la parole devant les deux assemblées des dieux plus grands que toi. Tu agiras encore mieux que Khen, et l’ibis Kheny de Thot viendra à l’existence.

Alors je t’accorderai d’illuminer les cieux de ta beauté avec tes rayons, et la lune de Thot viendra à l’existence. Je t’accorderai aussi de pouvoir repousser (ânân) les Haou-Nebou, et le babouin (ânân) de Thot viendra à l’existence. Tu deviendras mon vizir. »

Ce texte, politique tout autant que cosmogonique et religieux, utilise des jeux de mots homophones pour présenter les fonctions et les apparences du dieu.

Le juge parfait

Thot est représenté le plus souvent comme un homme à tête d’ibis ou sous la forme d’un babouin. Il tient parfois une palette et un calame de scribe, car il est le « seigneur des paroles divines », le « scribe des dieux », présent au tribunal divin (ainsi dans le mythe de l’héritage d’Osiris), notant le résultat de la pesée de l’âme des défunts passant devant Osiris, comptant les années de règne et les jubilés que les rois demandent aux dieux sur les murs des temples.

Sur les scènes de la pesée de l’âme, Thot est présent deux fois : représenté sous la forme d’un babouin, il garantie la justesse de la balance. Sous forme ibiocéphale, il note le résultat de la pesée et promulgue l’entrée du défunt dans le royaume d’Osiris.

Deir el-Bahari

Pendant la lutte qui oppose Horus et Seth, il prend parti pour le premier. Lorsque le dieu du désert arrache l’oeil d’Horus, Thot le soigne et le remet en place avec sa salive. L’oeil d’Horus peut aussi être assimilé à la lune, et une autre histoire présente Thot comme celui qui va chercher la lune. Il est donc aussi un dieu lunaire, associé à Ioh et à Khonsou, lui donnant le caractère ambivalent de la lumière et des ténèbres (les mystères et la magie).

Il est le dieu qui a créé l’écriture et les différents langages humains, et les scribes sont sous son patronage. Il est également le garant du bornage des champs, le « vizir qui juge avec justice », la divinité vers qui on s’adresse pour obtenir une promotion sociale. En effet, ceux qui maîtrisent les connaissances peuvent accéder à des postes enviables en Egypte, même s’ils sont de petite naissance. La connaissance et l’intelligence sont des qualités très valorisées dans la culture égyptienne. Le conte de Khâemouaset, qui est prêt à subir toutes les malédictions pour pouvoir posséder les papyrus sacrés de Thot, en constitue une métaphore distrayante.

Le messager

Outre ses fonctions juridiques, Thot est le messager des dieux. C’est pour cela - et pour ses liens avec la connaissance et la magie - que les Grecs l’assimilent à Hermès Trismégiste.

A travers l’identification à Hermès Trismégiste, Thot survit ainsi à la disparition de l’Egypte ancienne pour peupler l’imaginaire des alchimistes, qui voient en lui l’inspirateur de la Table d’émeraude, ouvrage à l’origine de leur discipline.

http://www.thotweb.com/encyclopedie/thot.htm

HERMES-MERCURE

Hermès (Mercure chez les Romains) était le fils de Zeus et de Maia, l’aînée des Pléiades. Il fait partie des douze Olympiens.

Il avait les attributions les plus variées et portait divers surnoms, correspondant à ces différentes fonctions. Psychopompos, il est chargé de conduire les âmes des morts jusqu’au Styx. Il était le dieu du commerce, le gardien des routes et des carrefours, des voyageurs, des voleurs, le conducteurs des âmes aux Enfers et le messager de Zeus et des dieux.

Dieu populaire, il avait des autels dans la plupart des pays grecs qui étaient à l’origine de simples bornes (herma signifie borne) qui marquaient les carrefours ou les limites de propriété. Presque partout, on célébrait, en son honneur, des hermai, fêtes des gymnases et des éphèbes. Plus tard, à Délos, à Rhodes, à Cos, se constituèrent, sous son patronage, des corporations de marchands, nommées hermaïstes. L’Hermès grec fut assimilé au dieu égyptien Thot, au Mercure des Romains. Les néoplatoniciens ont fait de lui, sous le nom d’Hermès Trismégiste, le dieu des Révélations.

http://grenier2clio.free.fr/grec/hermes.htm

Transit de Mercure - Un événement rare !

Bien que les transits de Mercure ou de Vénus aient depuis longtemps perdu l’essentiel de leur intérêt scientifique, la rareté d’un tel passage devant le disque solaire en fait un événement qui intéressera bon nombre d’observateurs.

Les Transits de Mercure sont des événements plutôt exceptionnels puisqu’on en compte en moyenne seulement 13 par siècle. Les deux derniers passages ont eu lieu les 15 Novembre 1999 et le 07 Mai 2003, et le prochain ne sera visible que le 09 Mai 2016.

Malheureusement, le passage de la petite tache ronde sur le disque solaire de ce 08 Novembre 2006 ne sera pas observable en Europe ou en Afrique, à moins de suivre l’événement devant l’écran d’un ordinateur.

Les Circonstances du Transit

Dans sa course, Mercure se retrouve tantôt entre la Terre et le Soleil (conjonction inférieure), tantôt à l’opposé du Soleil (conjonction supérieure).

Si le plan de l’orbite de Mercure était le même que le plan de l’orbite de la Terre autour du Soleil, il se produirait un Transit à chaque conjonction inférieure de Mercure.

Mais du fait de l’inclinaison de son orbite d’environ 7° par rapport à l’écliptique (le plan de l’orbite terrestre autour du Soleil), le passage de Mercure devant le Soleil ne peut avoir lieu que si les trois astres sont alignés et à condition que Mercure passe au point d’intersection de son plan orbital avec l’orbite de la Terre (ligne des noeuds).

Il s’écoule 87.96913170 jours entre deux passages de Mercure au Noeud ascendant de son orbite (Période de révolution draconitique), et 115.8774771 jours entre deux passages successifs de Mercure dans une position déterminée par rapport au Soleil et à la Terre, conjonction ou opposition (Période de révolution synodique).

Les transits de Mercure ont lieu en Mai, lors du passage au noeud descendant de son orbite, ou en Novembre, lorsque la planète passe par le noeud ascendant.

Cependant, lors des passages au noeud descendant, en mai, Mercure est proche de son aphélie (le point de son orbite le plus éloigné du Soleil) et se déplace plus lentement. La planète se trouve alors à environ 70 millions de kilomètres du Soleil. En Novembre, lors des passages au noeud ascendant, Mercure est proche du périhélie (le point de son orbite le plus proche du Soleil), à environ 46 millions de kilomètres du Soleil, et donc se déplace plus rapidement sur son orbite. Cette différence de vitesse orbitale a pour conséquence que la probabilité d’assister au passage de Mercure devant le Soleil est presque deux fois plus élevé en Novembre qu’en Mai.

Les passages de Novembre se reproduisent à des intervalles de 7, 13, ou 33 ans tandis que les passages de Mai se reproduisent seulement pendant les derniers deux intervalles (13 et 33 ans).
De même que pour les éclipses de Soleil, on peut mettre en évidence, par l’étude des dates de transit, des séries de passages espacées de 46, 171 et de 217 ans.

Robert Cazhilhac © Tous droits réservés sur :

http://perso.orange.fr/pgj/Transit-M_081106.htm

Un Message Divin

La principale caractéristique du thème étudié, pour ce transit de Mercure du 8 novembre, concerne « le Mouvement » à considérer dans toutes ces acceptions, à savoir notamment - accélération – déstabilisation - volatilisation des fixes par le mobile Mercure. Un des révélateurs de cette planète, la plus proche du Soleil, étant le changement de nature des choses d’apparente immobilité.

Mercure, comme on le sait, dévore le Soleil ou l’Or terrestre, l’extrait de sa gangue et le restitue purifié après évaporation du fluide. Sauf qu’ici, l’amalgame concerne tous les principes vénusiens, jupitériens, solaires dans le domaine éminemment tellurique de Mars et du signe du Scorpion. Sachant que la planète la plus concernée du thème est tout de même Vénus, dont on rappelle l’importance sur le plan d’un amour universel à partager et à diffuser à cette heure si importante de l’Ere du Verseau…

Mars, qui lui ne peut être amalgamé et fusionné, reste libre et dominant dans son signe.

L’ensemble de la Doriphorie (1) étudiée est au carré de Saturne dans le signe du Lion et au trigone d’Uranus dans le signe des Poissons. On peut aussi ajouter à ce conglomérat énergétique, l’importance qu’aura la Nouvelle Lune suivant cette date, opérant en conjonction avec Jupiter, elle aussi dans le signe du Scorpion.

Voyons dans un langage plus simple les inclinaisons possibles de cet amas de planètes. On peut constater, tout d’abord, qu’il réside à l’opposé de celui ayant eut lieu en Mai 2000 dans le signe du Taureau (2). Rappelons au passage tout ce que peut représenter en l’occurrence l’axe de la Croix fixe Taureau/Scorpion ; matérialisme exacerbé, crises politiques majeures, pollutions planétaires, scandales sexuels, etc.

Cet amas, ici en Scorpion, puissant symbole de sensibilité et d’émotivité, emblème des divinités chthoniennes des Enfers, ce signe, nous le savons, régit particulièrement le Moyen Orient, ce qui ne laisse évidemment rien présager de bon concernant cette région du monde.

Est-ce à dire que la violence enfouie risque de s’y manifester ?

Nous pouvons en tout cas révéler pour la période considérée, entre 2006 et 2016, que de nouvelles réorientations énergétiques de l’humanité et des institutions de nouvelles lois concernant les échanges dynamiques entre les peuples présideront à cette décennie marquée par des bouleversements considérables de l’inconscient collectif et par une émergence de nouveaux archétypes - particulièrement chez les adolescents (3) – Ces changements de cap étant dus principalement à des mensonges politiques, à des faits scientifiques et métaphysiques longtemps dissimulés qui seront enfin dévoilés. Que les systèmes financiers et les circulations mondiales des richesses, basées sur la monnaie ou l’épargne, seront déstabilisés. De nouvelles lois sur la circulation de l’argent et sa thésaurisation entreront en vigueur et des procès à l’échelle internationale se multiplieront. Les systèmes industriels tels que nous les connaissons actuellement risque d’être totalement bouleversés, en tout cas mis en cause, et la responsabilité des industriels sur des dissimulations de produits nocifs lourdement sanctionnée. De grandes perturbations dans les communications sont à attendre, notamment dans les systèmes internet et satellitaires. La communication avec d’autres états de la Conscience Universelle et de la Vie s’accélèrera hors les institutions établies.

La santé et son maintient deviennent une des principales préoccupation de l’humanité. L’amélioration importante de l’assistance en fin de vie sera notable, néanmoins l’accélération considérable des maladies mentales sera à prévoir ; les organes les plus menacés seront le cerveau, la moelle et les nerfs moteurs. Les infiniment petits, microbes et virus vont devenirs une des principales préoccupations de l’humanité. Sur un plan supérieur, des découvertes capitales concernant le Magnétisme et les Lois de l’attraction universelle vont bouleverser tous nos systèmes énergétiques extraits de la Terre.

A l’échelle planétaire, des mouvements mondiaux et concertés des peuples et des nations vont s’accélérer suite à un enfouissement dans le puit du scorpion des eaux buvables, déplaçant les grand centres énergétiques, stigmatisant une instabilité accrue. La mer et les eaux souterraines vont de plus en plus préoccuper les hommes. Ouragans, tempêtes, cyclones accélèreront un processus déjà bien imprimé…

Pour conclure nous signalerons qu’une manifestation spirituelle, telle que celle de Fatima au Portugal (4), en 1917, n’est pas à exclure, concernant le futur de cette humanité.

Le prochain transit de Mercure aura lieu le 09 Mai 2016.

FT © DR – Les Bergers d’Arcadie – La Lettre de Thot No 47.

(1) Amas planétaire d’au moins cinq planètes concentrées dans un signe ou une maison.

(2) Le mois de mai 2000 fut un mois assez extraordinaire d’un point de vue astrologique. L’évènement regroupait 7 planètes dans le signe du Taureau entre le 2 et le 3 mai. La Nouvelle Lune en Taureau et le stellium culminaient au-dessus des Philippines alors que le virus informatique « I Love You » se propageait sur les systèmes d’exploitation du monde entier.

(3) De nouvelles lois concernant les enfants et des bouleversements des systèmes éducatifs seront à prévoir, ainsi qu’une obligation des peuples à s’unir en vue de protéger les plus défavorisés.

(4) Voir sur : http://www.fatima.be/

Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.