Accueil > WebZine > Lettre de Thot – Archives – Best of > 2006 > Glozel ou Les Mystères de L’Écriture

Glozel ou Les Mystères de L’Écriture

Le mystère de Glozel fait partie de nos sujets de prédilection. Comment pourrait-il d’ailleurs en être autrement puisqu’il mêle indissociablement énigme et écriture ! La Lettre de Thot en a abondamment parlé dans son numéro 28, notamment en ce qui concernait les dernières découvertes de décryptage du système alphabétiforme employé. Notre amie, Anne-Marie Juaneda-Calvier (1), une des meilleures spécialistes en France de ce sujet et ardent défenseur de toute ce qui touche au site et à son histoire vient de nous faire part de la sortie d’un CD-ROM sur Glozel à partir de fac-similés d’ouvrages du Docteur Morlet. Nous ne saurions trop conseiller à tous les lecteurs de la LdT intéressés par ce sujet de prendre connaissance de ce travail, très complet et qui mérite amplement que l’on s’y attarde.

Arcadia

(1) Madame Juanéda-Calvier était une professionnelle de l’archéologie et une ancienne élève de l’École du Louvre ; elle a été responsable pendant plusieurs années de la bibliothèque du Centre de Pré et Protohistoire et d’Archéocivilisation de l’EPHE (en Sorbonne à Paris).

En guise d’états des lieux en 2006

L’écriture glozelienne bien déchiffrée - À l’origine des écritures

Sur les plus de 2500 pièces découvertes dans la petite nécropole de la station de GLOZEL, au lieu-dit le « champ Duranthon » rebaptisé le « champ des morts », hameau de l’Allier, proche de VICHY, se trouvent des signes incorporés pour plus de la moitié sur des objets d’arts mobiliers, où ils y existent, associés à des dessins, le plus souvent animaliers, par des inscriptions plus ou moins longues et sur des briques modelées, mais non moulées, de grandeurs très variables, toutes différentes, qui ne comportent, elles, QUE des signes tracés dessus les recouvrant sur une seule face d’ailleurs, sauf une.

Cette écriture, qui en a agacé plus d’un et captivé une majorité, est donc omniprésente en ce lieu et accompagne la majorité des pièces, de pierre, d’os ou de céramique, qui constitue la Collection du Musée de GLOZEL, qui n’expose que les pièces découvertes et sorties du Champ des Morts.

Les seules typologies où elle est absente, étant : les idoles bisexuées, les « pesons », les boules à protubérances et certaines pièces lithiques.

Beaucoup de personnes se sont lancées, aventureusement, à vouloir traduire d’emblée, cette écriture et une importante littérature existe. (La bibliographie, rien qu’en français représente 83 pages de références ! ...).

Les échecs ont été nombreux. Nous n’en relaterons pas l’historique, ni les causes, cela est impossible dans le cadre restreint de ce CD ROM, et inintéressant, car non-concluant.

Il est certain qu’on a pris un malin plaisir à cultiver le flou, le mystère et que depuis de nombreuses années on occulte , étouffe, cache, obère les résultats de plusieurs approches constructives et honnêtes souvent probantes, que je vais évoquer ci-après . Car il y a eu manifestement désinformation caractérisée, assurément volontaire, par des fossoyeurs de Glozel qui se complaisent à diriger les chercheurs passionnés sur des voies de garages… à les mener régulièrement en bateau, voire à les tromper afin de leur nuire et de ne pas les autoriser à aboutir et aussi, ainsi, à les lasser.

On a totalement pipé les données et pratiqué une mise sous influence pernicieuse, désastreuse et calamiteuse nuisant ainsi délibérément, aux avancées constructives en la matière. C’est ainsi que, de Grands spécialistes expérimentés, parfois mondialement reconnus, comme monsieur Isserlin, ont été « encadrés » dans leur travail, leur recherche téléguidée, dirigée, et que les résultats obtenus ainsi n’ont pas été à la hauteur des espérances de tous ! Car, on a oublié de respecter le travail du chercheur, on l’a obligé à se cantonner à effectuer ses investigations dans une fourchette totalement irréaliste, pour tenter de trouver des corrélations et une coordination qui ne pouvaient aboutir, puisque les signes d’écritures de la période retenue, (à cheval sur l’ère chrétienne), ne peut en aucun cas s’appliquer à Glozel.

Les investigations ne pouvaient donc être que négatives puisque, cette écriture de Glozel, comme il va être expliqué ci-après est assurément antérieure à cette fourchette fixée par des incompétents amateurs, ignares qui veulent régner présomptueusement, à Glozel, sur cet échiquier où ils ne se placent que pour être, en réalité, les fossoyeurs de ce fabuleux gisement.

Anne-Marie Juanéda-Calvier © DR

Le CD-ROM

Ce CD ROM veut autoriser chercheurs et curieux, amateurs ou spécialistes, à trouver réunis les documents FONDAMENTAUX de base pour pouvoir étudier Glozel avec des écrits archéologiques de première main, rédigés par le Dr MORLET qui consacra sa vie à ce gisement.

Ces livres qui n’ont plus été réédités sont devenus très difficiles à se procurer.

S’il a paru plusieurs ouvrages sur Glozel depuis plus de 30 ans, AUCUN ne se consacre aux données purement archéologiques et tous se complaisent dans la petite histoire sordide qui a dominé le sujet et a fini par amoindrir cette découverte majeure du XXème siècle !

Aussi l’ALLIANCE GLOZELIENNE, soucieuse de promouvoir la Connaissance de Glozel, a-t-elle décidée de réunir ces ouvrages et leurs illustrations PHOTOGRAPHIQUES afin que le public puisse apprécier les typologies à partir de documents incontournables car, là aussi, la multiplication des dessins fantaisistes a terriblement porté préjudice à Glozel ; nombre d’entre eux, exécutés fantaisistement, ne pouvaient obtenir un intérêt scientifique de la part de la communauté épigraphique.

Aux livres FONDAMENTAUX du Dr MORLET nous avons jugé opportun d’ajouter une petite synthèse sur l’écriture en préambule de sa publication sur les origines de l’écriture, car il faut relativiser l’enthousiasme du Docteur qui voulait voir dans l’écriture de Glozel une écriture princeps que nous ne pouvons actuellement pas encore qualifier ainsi : aucun des éléments archéologiques associés n’autoriseraient de se positionner ainsi, même si assurément elle fait partie du vieux fond des écritures protohistoriques qui ont existées avant l’usage et la diffusion du phénicien, du grec et du latin !

La recette de ce CD ROM sera entièrement consacrée à réaliser des copies que nous offrirons aux universités et centres français à l’étranger et en France en vue de susciter des regains d’intérêts pour les études sur Glozel où la pluridisciplinarité s’impose et doit être favorisée ! Achetez donc ce CD ROM, offrez-le, diffusez-le, vous participerez ainsi au développement de la Connaissance Glozélienne et ferez donc par ce geste œuvre utile.

L’Alliance Glozélienne ©

Commandes // allianceglozelienne@wanadoo.fr

Alliance Glozélienne B.P. 13 - 11290 MONTREAL DE L’AUDE - Téléphone : 04 68 76 10 14

Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.