15/1/2011 [JOURNAL DE BORD D’UN ASTROLOGUE]

JOURNAL DE BORD D’UN ASTROLOGUE - DECEMBRE 2010 - NOUVEAU LE JOURNAL DE BORD À TÉLÉCHARGER EN PDF -

TABLE DES MATIÈRES

1. Astrologie, astronomie, Bible.

2. Importance de l’ayanamsa en Astrobiorythmie.

3. Astrologie exotérique, astrologie ésotérique : le paradoxe.

4. La phase disjonctionnelle : les gens s’économisent.

5. L’Astrobiorythmie (ABR) et la détermination des tendances dominantes d’une époque.

6. Les dilemmes de l’astrologie mondiale des cinquante dernières années.

7. L’art de l’astrologie et le tabou de l’invention.

8. Réflexions sur les causes du rejet de l’astrologie.

9. L’astrologie dans l’imaginaire technique féminin.

10. L’astrologie et la question des échéances.

11. L’astrologie et le principe de l’alternance.

12. L’astrologie, du structurel au conjoncturel.

13. L’astrologie et le verbe « venir ».

14. Le point de vue de l’entomologiste sur le fait astrologique.

15. Le héros solaire face à la foule saturnienne.

16. Musicologie : la création de genres.

17. L’extériorité du thème astral.

18. La France et les phases conjonctionnelles de Napoléon à De Gaulle.

19. De la superposition des dualités, axes et autres polarités, en astrologie et ailleurs.

20. Les dérives astropsychologiques et astroprophétiques de l’astrologie actuelle.

21. La recherche des points sensibles en Astrologie Mondiale.
22. Astrologie et analogies cycliques.

23. Qu’est-ce que croire en l’astrologie aujourd’hui ?

24. Norme/pathologie collective et pathologie individuelle en Astrologie.

25. De la dialectique Science-Arts divinatoires.

26. Vers une nouvelle appréciation des résultats Gauquelin.

27. La taylorisation astrologique.

28. La périodicité des « crises » au regard de l’astrologie.

29. L’astrologie et l’éternel retour des choses.

30. La pente la plus facile des femmes astrologues.

31. La crise prophétique de l’astrologie mondiale actuelle.

32. L’Histoire de l’ésotérisme et ses pièges.

33. L’astrologie horaire : une astrologie du collectif.

34. La stratégie du minimalisme dans la pratique astrologique ou la philosophie du tir à l’arc.

35. Les failles du conjonctionalisme et du disjonctionalisme.

36. L’astrologie malade du symbolisme.

37. Y a-t-il une exception astrologique au niveau épistémologique ?

38. Le malentendu sur l’histoire des rapports Astrologie-Astronomie.

39. Le débat terminologique : Astronomie et Astronomie.

40. Les astrologues, mauvais élèves de la classe en matière de cyclicité.

41. La subdivision à outrance des catégories astrologiques.

42. L’impérieuse nécessité de transmettre le modèle au client de l’astrologue.

43. Le champ sémantique du mot « propre ».

44. Le passage du degré au symbole.

45. Cyclité et Zodiacalité.

46. Les astrologisés et les non astrologisés.

>[Jacques Halbronn]