Daniel DUGÈS

Daniel Dugès est né à Montauban en 1948 - Co-auteur de l’ABC de RLC. Daniel Dugès poursuit des études classiques (latin, grec) dans des collèges religieux, puis se dirige vers des études artistiques après le bac. Il fait cinq années de Beaux-Arts à Toulouse d’où il sort avec le CAPES d’Arts Plastiques et un goût prononcé pour l’histoire de l’art. Parallèlement il mène une carrière de tennisman qui l’amène à jouer contre Yannick Noah, par exemple, puis la passion aidant, à passer le diplôme de professeur de tennis. Ses études artistiques le poussent à se lancer dans la peinture. « Enfant des surréalistes », il réalise de nombreuses expositions un peu partout en France. Fasciné par l’aventure cathare, Daniel Dugès passe ses vacances au pied du château de Montségur et en connaît peu à peu tous les recoins et les environs. Il réalise un cédérom sur l’histoire de ce lieu en 1995. Nommé en 1976 professeur à Bellac dans la Haute-Vienne, il découvre les plaisirs de la terre limousine et s’y installe définitivement. Ayant des goûts assez éclectiques, il essaye de toucher à beaucoup de genres. Fasciné par les chansons en occitan et en particulier par Claude Marty, il se met à écrire des chansons occitanes. La rencontre avec le texte, et le goût de l’écriture, l’orientent vers la chanson française. Il trouve dans celle-ci un plaisir évident et se produit avec un groupe d’amis pendant une vingtaine d’années. Il écrit alors une centaine de chansons, et réalise deux 33 tours et un CD. Sur le plan sportif, il goûte au golf, puis au plaisir de piloter un ULM, qu’il poursuivra pendant une dizaine d’années.

Daniel Dugès écrit son premier roman Le temps du laurier, reste de ses souvenirs de rencontres et d’amitiés autour de Montségur. C’est en 1989 qu’un hasard l’amène du côté de Rennes-le-Château. Le lieu l’étonne et l’agace tout à la fois. L’étonne, car il ne retrouve pas dans cet endroit tout ce qu’il a appris au cours de ses études, et l’agace car il ne comprend pas ce qui doit être à comprendre. Il se lance donc dans la recherche de la « vérité. » Il écrit plusieurs articles sur l’affaire et fait des conférences sur cette énigme autour de Rennes-le-Château et dans le Limousin. En 2006 il écrit Le secret de Nicolas Poussin qui offre les prémisses de son approche de l’affaire. Dans le même temps il donne une suite à son roman Le temps du laurier : Le cousin de Pierre. Puis utilisant l’ésotérisme ambiant dans l’affaire de Rennes-le-Château il écrit un troisième roman qu’il transpose en Limousin, Le signe. Actuellement ses études, concernant l’affaire et le mystère audois, sont toujours au cœur de ses préoccupations littéraires et de sa recherche.

Daniel Dugès a publié aux éditions Arqa en avril 2008, Entre la Rose et l’Equerre, une somme de trente ans de recherches - Cette étude absolument remarquable met notamment en avant l’idée maîtresse, pour la première fois formulée et parfaitement étayée, que Bérenger Saunière faisait partie d’un groupe occulte, catholique, de structure paramaçonnique.

* * *

Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.