Accueil > Le Blog > Archives 2009, 2010 > 4/10/10 [THÉOPOLIS #2 – Under Control]

4/10/10 [THÉOPOLIS #2 – Under Control]

L’œil de la destinée oblige-t-il, à Théopolis, les veilleurs de l’intemporel à une attention contrôlée ? En tout cas le torchon brûle à Théopolis… Dans notre post du 8 janvier, nous vous annoncions la création de « l’Institut » Galliléo (avec deux L ?), en fait une modeste association 1901, à vocation archéologique qui avait plus ou moins (à l’époque) réussi à fédérer aussi bien la municipalité de Saint-Geniez, les archéologues "officiels" et les chercheurs amateurs tel Roger Corréard, archiviste auto-proclamé de Théopolis et auteur de "Théopolis gîte secret du Lion", publié chez Arqa. Cette association surgie en… 2009, promettait de mener des recherches approfondies, pour peu que les finances soient au rendez-vous. Qu’en est-il presque neuf mois plus tard ? La gestation a été douloureuse et l’accouchement s’annonce déchirant ! Galliléo a ouvert un site Internet, largement nourri des archives de Roger (on reconnaît son écriture sur l’un des documents), ce que l’on oublie de préciser… « Souviens-toi d’où coule la source… », disait Lao Tseu - Pire encore : ni le livre de Roger ni celui de Myriam Philibert - une référence pourtant, l’auteur étant une universitaire - ne figurent dans la bibliographie ! (Pourquoi se gêner ? - Les fondateurs de cet « Institut », dés la création de leur association 1901, n’avaient pourtant pas manqué de se rapprocher des éditions Arqa pour se procurer… les ouvrages de Myriam et Roger !) - O tempora o mores…

Du côté de la municipalité, les harmonieux violons du début ont laissé la place à d’autres sons de cloches, plus… discordants. Le pompeux « Institut Galliléo » se plaint des promesses municipales non tenues, à propos des travaux de consolidation nécessaires : " nous constatons qu’au delà des déclarations d’intention, les réparations prescrites n’ont toujours pas été réalisées " (La Provence, 9 août 2010). Du coup, Galliléo lance un appel aux dons et met en vente un… fascicule (!), le tout destiné à financer (?) les travaux…

La mairie réplique par voie de presse et annonce sa volonté de se désolidariser " d’une association " (on ne cite pas son nom !) sollicitant des… « dons », précisant qu’il s’agit là d’une initiative privée et non celle de la municipalité…

Pendant ce temps, la chapelle N.-D. du Dromon, dernier vestige peut-être de Théopolis, finit inexorablement de se détériorer...

Ne manquez pas de la visiter pendant qu’elle est encore debout…

>[Patrick Berlier & Roger Corréard]