ARCANES POLAIRES – SYMBOLES de la SCIENCE SACRÉE

Paul-Georges Sansonetti est un auteur d’exception, né le 7 décembre 1941, universitaire de formation, diplômé en Sciences Religieuses, il a été chargé de conférences durant huit années à l’École Pratique des Hautes-Études à la Sorbonne (EPHE), spécialiste de la littérature comparée aux Mythologies, au Cinéma et aux Art graphiques, il est l’auteur de nombreux ouvrages de grande érudition traitant avec une analyse originale tous les domaines spirituels issus de la Tradition Primordiale. Dans le cadre de la sortie de son livre « Arcanes Polaires – Symboles de la Science sacrée », publié ce mois-ci aux éditions Arqa, Paul-Georges Sansonetti a bien voulu, dans un long entretien qu’il nous a accordé, répondre en détails à toutes les questions que nous lui avons posées pour notre WebZine des « Chroniques de Mars ». Nous le remercions ici vivement, au nom de tous nos lecteurs, de toutes ces précisions essentielles sur la Tradition pérenne et de son aimable collaboration.

Thierry E. Garnier // Les Chroniques de Mars © – mars 2020.

 


Les Chroniques de Mars // Vous abordez dans votre livre, nous l’avons dit, différents sujets tous en rapports avec la Tradition polaire telle qu’elle se présente sous ses aspects symboliques, vous parlez notamment du « Nord » en tant que concept métaphysique et traditionnel en relation avec les « Quatre Âges », mais que sont exactement les « Quatre Âges », on connaît sur ce thème le fameux songe de Nabuchodonosor… – et, à la suite, que penser du Kali Yuga qui semble se profiler à grands pas – si jamais nous n’y sommes pas déjà de plain-pied…, quel est votre avis sur le sujet ?

Paul-Georges Sansonetti // Le songe de Nabuchodonosor se trouve dans Le Livre de Daniel (Ancien Testament) et c’est le prophète Daniel qui le décrypte. Les sages babyloniens ne comprennent pas ce que peut bien signifier l’image onirique de leur prince, mais Daniel comprend immédiatement. À croire qu’il a lu Hésiode. En fait deux siècles les séparent et il est fort possible que Daniel, hébreu des plus cultivé, ait été en contact avec des Grecs ou des babyloniens à qui parvint la doctrine des quatre âges, partie intégrante de l’interprétation de l’Histoire par les Hellènes. De quoi s’agit-il… ?

Pour les anciens, l’Histoire n’est pas linéaire mais cyclique…

L’Inde énonce quatre âges. Le premier correspondant à l’âge d’Or des Grecs se nomme Satya yuga, c’est-à-dire l’« âge de la Vérité ». Les êtres de ce temps vivent dans une vérité permanente. Vérité sur ce qui compose l’univers et vérité sur soi-même. Un monde d’une transparence cristalline qui, au cours des âges suivants allait s’opacifier pour arriver au Kali yuga, l’« âge sombre » correspondant à l’âge de Fer chez Hésiode mais aussi chez les Perses car ces derniers associaient également un métal à chaque âge. Même hiérarchie qualitative des métaux qu’en Grèce, si ce n’est que ce n’est pas l’airain, comme l’énonce Hésiode, qui emblématise l’âge troisième mais l’Acier. Selon le modèle de la Tétraktys pythagoricienne (4 + 3 + 2 + 1), l’âge d’Or durerait quatre fois plus longtemps que le dernier âge ; l’âge d’Argent, trois fois plus  et celui d’Airain, deux fois plus.

Le dernier âge, qualifié de sombre en Inde et de Fer en perse et en Grèce, durerait 6.000 ans. Et nous serions actuellement tout à la fin. Il suffit de voir l’état de délitement de nos sociétés pour comprendre que l’ordre espéré idéal de l’ancien monde, parce qu’il s’efforçait de refléter le Dharma, a été balayé au profit d’une effarante parodie.

On en arrive presque à se dire que tout ce qui est glorifié ou encensé, hautement considéré et approuvé par nos « élites » dirigeantes (étatiques ou officieuses avec ses philosophes, artistes et journalistes, tous grands donneurs de leçons) est l’ombre inversé de ce qui charpentait la Tradition. On nous rabâche à longueur de discours officiel, d’émissions télé, d’articles, de cours – depuis les petites classes jusqu’aux grandes écoles – que tout est égal, tout se vaut, tout est interchangeable alors que l’ancien monde a dressé partout sur la planète des pyramides évocatrices à la fois de la « Montagne polaire », synonyme de (ce qui est) primordial et symbole d’un ordre hiérarchique différenciant les individus et les situations.

Plus que jamais, à la fin du Kali yuga, la connaissance de la Tradition primordiale est vitale si l’on ne veut pas se retrouver dans la masse des individus ignorants qui, de leur vivant, mènent une non-existence. Avant que G. I. Gurdjieff ne constate que « beaucoup d’êtres sont déjà morts et ne le savent pas », Jésus avait dit à l’un de ses disciples « Laisse les morts enterrer leurs morts » (Matthieu, 8, 22). Terrible ?

Peut-être… mais nécessaire si l’on veut véritablement œuvrer utilement pour préparer le renouveau après l’extinction de l’âge sombre…

(à suivre…)

 INTERVIEW – Thierry E. Garnier avec Paul-Georges Sansonetti – © K2Mars – Mars 2020.


ENTRETIEN avec Paul-Georges SANSONETTI // PARTIE 1 # – Arcanes Polaires – Aperçus biographiques

ENTRETIEN avec Paul-Georges SANSONETTI // PARTIE 2 # – Arcanes Polaires – De Jacques Breyer à la Tradition Primordiale

ENTRETIEN avec Paul-Georges SANSONETTI // PARTIE 3 # – Arcanes Polaires – Le concept des « Quatre Âges » et le songe de Nabuchodonosor

 


888-47.jpg

THESAVRVS // Agneau – Air – Alpha – Alphabet grec – Alphabet romain – Âne – Ange – Année solaire – Anthropologie – Apocalypse – Argent – Art poétique – Astronomie – Berger – Bible – Boaz – Bœuf – Carl-Gustav Jung – Carré – Cartographie céleste – Cène – Cercle – Chiffres – Christ – Cœur – Couleurs – Coupe Coutumes – Croix – Cromlech – Cycle lunaire – Désert – Divinations – Dolmen – Dragon – Eau – Etrusques – Feu – Figures – Formes – Gestes – Graal – Hébreux – Histoire – Jakin – Lion – Mains – Mégalithes – Menhir – Mère – Miel – Montagne – Myrrhe – Mythes – Mythes fondateurs – Nature des symboles – Nombres – Nombres – Omega – Or – Pain – Paradis – Phénicien – Poissons – Pythagore – Pythagorisme – Religions – Rêves – Runes – Sang – Sel – Serpent – Signes – Soleil – Souffle – Sumbolon – Symboles – Symboles chrétiens primitifs – Symboles dans la Bible – Symbolisme – Taureau – Temple – Terre – Tradition – Triangle – Veilleur – Vin – Zoé //